REVES

REVES est une œuvre qui se propose comme une rencontre entre des cultures et des disciplines artistiques distinctes, grâce à la valeur et à l’expérience d’un groupe d’artistes internationaux.


Xocolat comprend et suit en détail les circonstances politiques qui se manifestent en Chine et ses relations avec Hong Kong, les minorités ethniques et l’abus des garanties de liberté personnelle. REVES ne s’exerce à aucun moment comme un moyen d’ingérence politique et fait directement appel à l’esprit et à l’intellect universels de l’être humain, il met en évidence la beauté de la culture historique qui fait de la tradition et de la vision du monde de nos peuples, le tissu de notre monde d’Ouest en Est.


REVES est un engagement pour la vérité face à la discorde ; il trouve des ponts pour l’union à travers la signification de l’écriture et le partage des symboles qui sont la propulsion de notre transformation en tant qu’humanité. Hier et aujourd’hui, et pour la compréhension d’un avenir audacieux et humain.

Les différents supports créatifs offrent une variété d’expériences sensorielles aux niveaux visuel, sonore, tactile et vestibulaire. Ils guident le spectateur dans le contact avec ses perceptions et son imaginaire.

La participation du public est partie intégrante de la performance. Que ce soit avec le port du headset (casque de réalité virtuelle) ou en réponse aux stimulations sonores et visuelles, le public entre en mouvement, amenant ainsi la danse à la performance. Il fait l’expérience de prendre la place du protagoniste, d'être le héros de l'histoire.

Le partage de cette expérience individuelle avec le collectif permet la mise en relation d’une multitude de réalités et donc d’histoires. C’est de cet aspect que le titre trouve son origine. En français il renvoie à rêves, car il y a une relation inévitable entre l’histoire et le monde des rêves. En espagnol reves signifie l’envers car la narrative de la performance mène le public à parcourir l’histoire en commençant par la fin. C’est une manière de renverser les schémas classiques de la narration, un apprentissage à l’envers créant un parallèle entre ses propres perceptions et les images perçues.

En résumé, «REVES» propose de regarder les réalités selon différents points de vue, de jouer avec les images et les supports pour exploiter leurs potentiels symboliques et imaginatifs.

«REVES» est aussi une initiation à l'écriture chinoise. Aborder les idéogrammes chinois signifie comprendre un système de pensée profondément distinct. La calligraphie chinoise répond à des règles différentes de l’alphabet occidental: chaque symbole recouvre

plusieurs idées, sensations, images. Lire et écrire les idéogrammes chinois demande de se connecter à la nature, (à son essence > il me semble que c’est le contraire: l’alphabet occidental, et sa pensée, sont plus «essentiels», tendent vers une précision «fermée», contrairement à l’ouverture infinie de la nature etc), pour guider sa pensée. L’écriture chinoise est une sensation, alors que l’écriture occidentale est essentielle.

Le langage étant le moyen à travers lequel l’imagination peut s’exprimer, comment se reflète-t-elle avec l’usage des idéogrammes? La rencontre des cultures, la confrontation du livre et de la réalité virtuelle mettent la réalité en question. Est-elle simple? multiple?subjective? objective? «REVES» laisse chacun expérimenter la réflexion à travers le parcours et l'histoire tissée au travers de sa présence.

Xocolat 

Rue de la Samaritaine 15

1700 Fribourg

Switzerland

xocolat.contact@gmail.com