TICINO CONNECTION FRIBOURG FREIBURG

FESTIVAL LIVE STREAMING

4 5 6 11 12 13. 12. 2020

Paypal

TWINT: 0793606579

IBAN: CH1000768300153466105

Banque Cantonale de Fribourg

Xocolat.

Rue de la Samaritaine 15

1700 Fribourg. CH

MUSIQUE   THÉÂTRE   PERFORMANCE  DANSE  MUSICA  TEATRO   DANZA   MUSIK   THEATER  TANZ

LES CHIFFRES

Le festival HASARD live streaming : 14 créations de performance, danse, théâtre, musique par 30 artistes de Fribourg et du Tessin. Il s’est déroulé sur six jours, les 4,5,6 et les 11,12,13 décembre 2020, porté par l’association fribourgeoise Xocolat, dont l’enjeu est la mobilité de la créativité et de l’art vivant.

Malgré la nouveauté et les contraintes techniques auxquelles le public a dû faire face, le festival HASARD live streaming a rassemblé 850 spectateurs sur 14 performances (en moyenne 60 par performance), un chapeau de 4’744. 40 chf et des dons au projet, pour un montant de 1’000 chf.

30 artistes, 6 camera-wo-mans , 4 techniciens, un responsable organisation et un responsable de communication.

Le HASARD a été monté et réalisé en un mois. Le festival a été filmé et enregistré ; les fichiers raw des images sont offerts en cadeau aux artistes.

LE GATE, arts vivants à blueFACTORY

Deux sets ont été mis en place, pour réduire les déplacements durant cette période aigüe de pandémie. 4 performances ont été accueillies par la Cambusa Teatro à Locarno et diffusées depuis le Tessin. Les 11 autres se sont déroulées à la blueFACTORY de Fribourg, au GATE. Il s’agit d’un garage, sans chauffage et d'un plafond qui pisse qu’il pleuve ou non. Un set d’un charme déstabilisant, mis à disposition gracieusement par le management culturel de blueFACTORY, Martin Schick, et accompagné d’un petit budget pour les dépenses primaires: tape, piles et quelques voyages au Tessin. 

 

Au printemps dernier Martin Schick a lancé un appel pour que la culture de blueFACTORY ne manque pas d’un lieu indépendant pour les arts vivants. Il a constitué un petit groupe de responsables, parmi lesquels Xocolat: c’est ainsi qu’est né le GATE. Il ne ressemble pas à un théâtre, certes: pas d’équipement, ni loge, ni accueil, ni subventions.

 

Mais qu’est ce qu’un théâtre? Dans cette période de protestes, de fermeture d’une grande partie des structures culturelles et des salles de spectacles, le GATE reste disponible et proche des artistes et de la société. Le théâtre est un espace physique tant que humain. Dans sa vacuité il devient potentiel, il permet la rencontre entre l’art et le public.

C’est le théâtre qui fait la scène, et non la scène qui fait le théâtre. Le GATE incarne cette idée et y ajoute l’accessibilité, pour tout artiste et donc pour tout

public.

LE HASARD est une action d’IMMÉDIATION

Le festival HASARD live streaming a été organisé sur la base d’un concept d’immédiation. Il n’y a pas d’intermédiaires, les procédures sont plus rapides, plus simples, les frais sont moins élevés.

L’argent du chapeau va tout droit dans les poches des artistes, techniciens et organisateurs (après avoir été divisé en parties égales, entre tous les participants: pas de cachet par performance, mais par personne engagée), la relation entre artiste et public est directe, proche. Xocolat cherche à rapprocher l’artiste et la communauté, ainsi qu’à redonner au spectateur la responsabilité de moteur culturel.

Nous remercions infiniment Martin Schick et blueFACTORY, la Haute Ecole Pédagogique de Fribourg , ainsi que le Belluard et Michi.

Les participants: Mélanie Gobet, Jade Albasini, Kevin Banto, Robin Cosmic Boy, Federica Normanno, Giorgia Lolli, Vittoria Caneva, Sophie Annen, Adrien Borruat, Delphine Delabeye, Laura Bruneteaux, Gauri Priscilla Brühlart, Natasha Vuletic, Simon Thöni, Emilie Hermenjat, Jalil Saila, Martin Schick, Margherita Tassi, Giuseppe Asaro, Valentin Savio, Serge Ghazale, Camilla Stanga, Stefan Aeby, Manuela Bernasconi, Claire Berbey, Grégory Sugnaux, Pauline Mayor, Aurélie Rayroud, Jana Sturny, Brenno Martinelli, Andrea Della Neve, Felix Bachmann Quadros, Frank Bongni, Baptiste Janon, Kevin Merz, Ricardo Torres, François Vermot, Simone Petralli, Francesco Bernasconi, Lou Steiger, Audrey Launaz.

NON PROGRAMMATION - Le public est roi

La programmation du festival HASARD ne suit pas une ligne curatoriale: tous les artistes qui se sont annoncés ont été programmés. C’est un catalyseur

culturel, un espace pour que l’art se développe dans son processus naturel. Voilà pourquoi le programme est incroyablement éclectique, sans public cible. Au spectateur de cibler selon ses goûts et pourquoi pas, de se laisser provoquer en basculant sur quelque chose de totalement nouveau. Encore une fois, redonner de la valeur au rôle du spectateur, qui,

bien loin d’être passif, grâce à se présence, sa contrepartie et ses choix, permet la diversité

culturelle.

LE TEATRO VIRTUAL - ÉLOGE À LA FRAGILITÉ

L’art vivant existe au-delà des structures qui l’accueillent. Le théâtre en tant que lieu influence l’art

vivant, le live streaming stimule lui aussi de nouvelles possibilités. L’art vivant n’étant pas un format, mais un terrain fertile de conscience et de transformation, il dialogue avec les moyens dont il dispose. Le concept de théâtre virtuel développé par Felix Bachmann Quadros au sein de l’association Xocolat, met en avant une réflexion générale sur le virtuel. Selon Felix l’écart qui se crée par le digital ou par un écran, doit être pris en charge par une part d’interactivité du spectateur: choisir un point de vue, décider sur quel dispositif voir la performance, régler le son et la lumière, mais également chatter avec les autres spectateurs, par exemple. 

Ce qui rapproche le concept de Teatro Virtual des arts vivants est la perception par le public de sa fragilité. On la trouve, malgré la confiance qu’on y repose, dans la technique et la technologie, ainsi que par les caméras : elles sont là, on les sent, elles ont un poids et une présence dans l’espace, elles font partie intégrante de ce nouveau moyen. Le live streaming n’est pas une alternative au théâtre, ni à la télévision, ni au cinéma. Il s’agit d'un moyen au service de l’art vivant.

Les artistes ayant participé au HASARD ont profité des contraintes et des atouts du système et concept. Ils les ont utilisés pour mener leurs créations et leurs réflexions à un autre stade.

Toute contrainte dévoile une nouvelle liberté, pourvu qu’on soit habité par l’esprit ludique et

la créativité.